La grande Lessive du 19 octobre 2017

Jeudi 19 octobre, nous avons participé à la Grande Lessive (http://www.lagrandelessive.net/ ). La semaine précédente, nous avions préparé nos œuvres en tentant d’être dans le thème « Pour ma vie vue d’ici…et là ». Au rez-de-chaussée, les enfants ont choisi de faire des fenêtres sur leurs peintures. A l’étage, ils ont opté pour des croix bleues et rouges symbolisant l’hôpital ou les ambulances ; milieux qu’ils connaissent bien.

A 9H00, nous avons accroché nos œuvres qui resteront sur les fils toute la journée. Il faisait beau, on a bien apprécié participer à ce projet. Nous espérons que les passants, automobilistes, cyclistes,… apprécieront notre travail.

Les enfants du SSRP La Maisonnée

L’école à la Maisonnée

Le SSR (soins de suite et réadaptation) pédiatrique La Maisonnée est un relais entre l’hôpital et le domicile chaque fois que l’état de santé de l’enfant ne permet pas le retour directement dans le milieu familial. 

C’est un lieu de soins avec une prise en charge adaptée à la pathologie.

L’école se situe au rez-de-chaussée du centre pédiatrique, et comporte une classe et un poste d’enseignant à temps complet.

Elle fonctionne les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00.

L’enseignement s’adapte à chaque enfant ; il a lieu en classe ou dans la chambre de l’enfant et les temps de scolarité peuvent être collectifs et/ou individuels.

Nous nous efforçons de créer autour de l’enfant un environnement de travail similaire à celui qu’il serait susceptible de trouver en milieu ordinaire. Cela passe par :

  • Une priorisation du groupe

  • Un rythme scolaire marqué par un emploi du temps

  • Un apprentissage équilibré entre plusieurs disciplines, au plus près du programme officiel

Nous privilégions au maximum les temps de classe en groupe pour permettre l’émergence d’une stimulation de groupe, d’échanges entre pairs. Le groupe est primordial pour apprendre la vie en société, l’écoute, le respect de l’autre,…

Il arrive que l’état de l’enfant ne nous permet pas de lui proposer une scolarisation en groupe et dans ce cas, une prise en charge individuelle s’impose.